mercredi 26 avril 2017

PSA : Particules fines, gros profits

Après Volkswagen, Renault et Fiat, c'est désormais au tour de PSA d'être visé par des soupçons de moteurs diesels truqués. Des juges d'instruction vont enquêter sur PSA, à son tour visé par des soupçons de « tromperie » sur les dispositifs de contrôle des émissions polluantes de véhicules diesels.

Le parquet de Paris a ouvert une information pour « tromperie sur la qualité substantielle et les contrôles effectués avec cette circonstance que les faits ont eu pour conséquence de rendre les marchandises dangereuses pour la santé de l'homme ou de l'animal ».

En fait, la fraude et les truquages sont à peu près partout dans le monde patronal. Cela va de l'automobile à l'équipement des centrales nucléaires et aux étiquettes trompeuses de l'agro-alimentaire. La course au profit et la fraude, ça marche ensemble.

Manifestons le 1er mai !

Lundi 1er mai, c’est la journée internationale de lutte des travailleurs. Comme chaque année, Lutte ouvrière participera aux manifestations et appelle les travailleurs à s’y joindre nombreux pour faire entendre leurs exigences.

A Montbéliard : rassemblement à 10h devant la gare 

A Belfort : rendez-vous à 10h devant la Maison du Peuple

dimanche 23 avril 2017

Grand-Charmont : Le maire socialiste choisi de faire payer la population

Le conseil municipal de Grand-Charmont a décidé d’augmenter la taxe d’habitation qui passerait de 11.01% à 11.72%, ce qui permettrait d’augmenter la recette de cet impôt d’environ 50 000 €.

En tant qu'élu Lutte Ouvrière au conseil municipal, j'ai voté contre cette augmentation. Le maire socialiste dénonce la baisse continue des dotations de l’État, mais c’est à la population qu’il demande de payer. Il s’en prend d’autant moins à l’état que c’est un autre socialiste qui en est le chef.

Certes cela faisait 22 ans que les taux n’avaient pas augmentés et alors…… En même temps socialistes et républicain demandent le passage à 2% du budget des armées soit une augmentation des dépenses militaires de 45 milliards tous les ans.

C’est un choix de classe que de sacrifier le service public pour les profits des marchands de mort.

mardi 18 avril 2017

En votant Nathalie Arthaud, dire les exigences des travailleurs et se préparer à les imposer

    À l'approche de la présidentielle, on annonce que quatre candidats pourraient avoir des résultats proches. Si cela accroît l'incertitude sur la personne qui remplacera Hollande, il n'y a pas de doute à avoir sur la politique qu'elle mènera, qui sera dictée par les patrons des grandes entreprises et des banques.

    Avant son élection, Hollande avait dit que son premier ennemi serait la finance et qu'il la combattrait. Élu, il n'a même pas fait mine d'appliquer cette promesse. Il s'est incliné devant les exigences des capitalistes en leur versant des dizaines de milliards d'euros d'argent public. Il a fait adopter les lois Macron et El Khomri, qui ont démantelé le code du travail, facilité les licenciements, augmenté la précarité sans autant créer d'emplois.

    On comprend donc que bien des travailleurs ayant voté Hollande en 2012, désorientés, ne veuillent plus croire aux discours. Pourtant le petit jeu de la démagogie et des fausses promesses est reparti.

lundi 17 avril 2017

Hollande chez Bourgeois à Besançon : Un patron de plus qui félicite Hollande pour ses cadeaux au patronat