mercredi 18 janvier 2017

Ceux pour qui hiver rime avec enfer.



Radio Shalom Besançon : Interview de Nathalie Arthaud lors de son meeting à Besançon ; 14 janvier 2017

mardi 17 janvier 2017

Face à tous les politiciens, faire entendre les exigences des travailleurs

    Les débats de la primaire de la gauche ne sont guère tournés vers les préoccupations des travailleurs, et les sept prétendants incarnent la même politique.

    Cinq ont été ministres de Hollande. On pourrait l'ignorer, tant ils essaient de se démarquer du bilan gouvernemental. Comme si c'était un autre parti que le PS qui gouverne depuis 2012 ! Même Valls, qui défend le bilan de Hollande, a le culot d'expliquer qu'il veut abroger l'article 49.3, dont il usa pour faire passer les dispositions antiouvrières des lois Macron et El Khomri.

    Pour faire oublier leur bilan désastreux au pouvoir, les candidats essaient de se refaire une virginité auprès de l'électorat de gauche : Hamon avec le revenu universel, Valls avec le revenu décent, Montebourg comme « candidat de la feuille de paye ».

    Derrière leur cinéma, tous sont comptables, au même titre que la droite, du recul de la condition ouvrière. Six millions de chômeurs, soit un million de plus qu'en 2012 ; neuf millions de pauvres, soit un million de plus : les classes populaires payent un lourd tribut. En cette période de froid, même l'hébergement d'urgence est débordé, à tel point que la moitié des appelants du 115 n'obtiennent pas de lit pour la nuit, faute de places !

    Et il n'y a pas que les sans-abri et les chômeurs dont la condition s'est dégradée. Pour les ouvriers et les employés, la précarité augmente. Et l'histoire de Robert Marchand, le cycliste centenaire qui vit avec 900 euros de retraite, après avoir travaillé de 12 à 89 ans, illustre la condition de millions de retraités, vivant avec des petites pensions.

lundi 16 janvier 2017

Job Dating PSA Sochaux : Des "embauches" aussi rapides que les débauches à venir...

Le groupe PSA qui vient d’annoncer un record de ses ventes 2016, et certainement plus de 2 milliards de profits, va organiser pour Sochaux un « Job Dating » le 17 Janvier à Montbéliard pour recruter 400 intérimaires. Lors du premier jobdating, PSA avait embauchés 200 intérimaires sur les 580 candidats qui s'étaient présentés.
C’est un marché à l’embauche express d’ouvriers intérimaires. Les candidats font la queue, leur CV en main, leur candidature sera examinée par des agences intérimaires. Pôle emploi explique sur son site que " ce modèle de rendez-vous offre aux recruteurs la possibilité de passer un maximum d’entretiens dans un minimum de temps".
Et c'est bien connu le temps c'est de l'argent. Embauchés vite, les intérimaires seront aussi vite débarqués lorsque les commandes et les profits de la direction l'exigeront.

jeudi 12 janvier 2017

Montbéliard Jeudi 12 Janvier, manifestons notre soutien à Dominique Henry.



mercredi 11 janvier 2017

Renault : accord sur le dos des ouvriers